top of page
Rechercher

Quand des classes d'école primaire m'invitent chez elles...!




Le métier d'auteur, ce n'est pas seulement se cacher derrière son écran pour écrire ses histoires. C'est également se confronter à la critique, rencontrer d'autres amateurs de lecture et essayer de transmettre son amour pour cette si belle passion!


Entre les mois de mai et de juin, j'ai eu l'occasion de me rendre dans plusieurs classes d'école primaire pour parler du métier d'auteur et répondre aux nombreuses questions d'élèves tous aussi sympathiques les uns que les autres!


Retour sur ces rencontres qui m'ont mis du baume au coeur...!


J'ai commencé mon périple dans la classe de 7H du Châtelard pour le projet Radio-Box. Les courageux élèves de cette classe ont endossé des costumes de journalistes pour créer leur propre émission de radio diffusée sur le site de Radiobus. Pour écouter le podcast de leur incroyable travail, c'est par ici! J'ai passé un super moment aux côtés de ces journalistes en herbe qui ont retroussé leurs manches avec talent pour interviewer 6 personnes et inventer de rigolotes transitions. Ils y ont mis du coeur, de l'imagination et de la passion, c'était un véritable délice de passer ce moment avec eux! Je tiens à remercier tout particulièrement Félicia et Audrey qui ont eu la gentillesse de m'inviter pour partager avec elles cette belle expérience.


Suite à cela, j'ai fait un détour par la classe de 4H de Massonnens. C'était la première fois que je me retrouvais face à des élèves si jeunes et j'avoue que j'appréhendais un peu la rencontre... Mais j'ai été totalement conquise par leur spontanéité, leur gentillesse et leur énergie. De beaux échanges se sont créés! Ils ont écouté mon parcours, on a parlé de mes livres mais également de nos animaux - parce qu'on adorait tous ça! - et ils m'ont fait l'honneur de me demander de leur lire un passage de l'un de mes romans. Le temps aurait pu sembler long pour eux, mais ils ont été attentifs et intéressés jusqu'au bout! Pour terminer la rencontre d'une manière un peu plus ludique, armés de "storycubes", nous avons écrit des histoires par groupes. D'ailleurs, il se pourrait bien que vous en découvriez quelques unes par ici dans quelques temps... ;-)


La classe de 8H du Châtelard a été la suivante à m'accueillir! Virage serré vers la pré-adolescence, mais atmosphère tout aussi sympathique. Là encore, j'ai été super bien accueillie. Les élèves se sont montrés bien loquaces, me posant des questions intéressantes et créant de beaux échanges. Pendant la rencontre, leur professeure et moi-même les avons également coachés dans la rédaction d'histoires par groupes. Je ne sais pas encore si je verrai leurs productions finales, mais si c'est le cas, je leur ferai de la place sur mon site avec grand plaisir! Les idées foisonnaient, de l'enquête criminelle au récit tragique en passant par la BD! Leur imagination m'a vraiment impressionnée!


Enfin, pour terminer mon périple, je me suis rendue dans la classe de 7H-8H de Villars-sur-Glâne (Platy). Là encore, les élèves avaient préparé toute une liste de questions. Deux heures de discussion qui auraient pu sembler bien longues mais durant lesquelles ils se sont vraiment investis, rebondissant sur mes réponses, photographiant mes livres pour noter leurs titres et peut-être les découvrir, me parlant également de leurs propres passions et de leurs goûts. Je suis même repartie avec un très joli portrait de moi réalisé par l'un des élèves durant la discussion. J'emporte avec moi leurs sourires et leur gentillesse et je les remercie sincèrement pour ces beaux échanges.


4 classes différentes, une ribambelle d'élèves... Moi qui ne suis qu'une humble auteure, bien loin de nos chers Dicker, Rowling, Meyer et autres grandes pointures du monde de la littérature, je suis ressortie de ces visites avec une sensation de légèreté. Ces jeunes m'ont rappelé que le niveau du succès n'a pas d'importance, ce qui compte avant tout, c'est la passion! Et quoi de plus beau que de rentrer chez soi après une journée bien chargée à discuter littérature avec des enfants et à se rendre compte que l'amour des livres est encore bien présent, chez les plus grands comme chez les plus petits?


Merci à tous pour ces instants si précieux, et vivement les prochains!

35 vues0 commentaire
bottom of page